Sélectionner une page

Slasheur n.m : personne qui cumule plusieurs activités.

Verbe : Slasher.

En France, les slasheurs serait 4,5 millions, soit 16% des actifs. Les slasheurs, ainsi nommé par référence à la barre oblique du « et/ou », sont : des indépendants qui combinent les activités, des employés à temps plein auto-entrepreneurs sur leurs heures libres, des employés à temps partiels…

Depuis toujours, la multiplication d’activités professionnelles existe afin de «joindre les deux bouts». Mais depuis 2015, 64% des slasheurs le font par choix. Le ministère du travail les appelle les pluriactifs.

 

Un job alimentaire et un job passion.

La génération Y ne s’enferme plus dans une seule activité professionnelle. D’après Cadremploi, 22% des jeunes actifs possèdent au moins deux activités. Mais les quadras et les quinquas s’y mettent aussi.

Grâce au virage digital, le nombre de slasheurs a évolué. Les nouveaux moyens de communication facilitent le travail à distance. Les prestataires n’ont plus de difficulté à trouver de nouveaux clients. Ils se créent un vrai réseau professionnel et peuvent ainsi cumuler passion et revenu. En 2009, la création du statut d’auto-entrepreneur a simplifié l’exercice légal d’une deuxième activité.

Cumuler plusieurs emplois permet aux slasheurs de trouver un sens à leur vie professionnelle, de moins subir la pression hiérarchique. Par exemple, Richard est responsable marketing digital / enseigniste/ webmaster/ graphiste print et jeux de société.

Ils sont parfois jugés d’instable car ils travaillent sur différents projets dans une même journée et ne choisissent pas une seule activité. Mais c’est tout le contraire. Les pluriactifs arrivent à s’organiser, à remplir plusieurs objectifs, ils sont autonomes et entreprenants.

 

La personnalité remplace le statut professionnel.

Le profil standard d’une personne dans la vie active ne leurs convient plus. Les slasheurs souhaitent que leurs slashs reflétent leur personnalité.

Ils cumulent des activités qui leurs plaisent avec une activité de raison et parfois plusieurs activités en lien avec leurs passions : Chargé de communication / Photographe, Rédacteur web/ écrivain / DJ … Il y a autant de personnalités que de slasheurs.

A la base, les slasheurs détestent les étiquettes mais nous sommes dans une société où les étiquettes sont omniprésentes (donc nous les appelons les slasheurs).

Être slasheur est devenu un plus.

Slasher serait l’antidote contre le burn out, le bore-out, l’insécurité de l’emploi… Rare sont les jeunes qui n’auront qu’un seul emploi dans leur vie. Contrairement à la génération précédente.

Cette transformation du monde du travail met le slasheur en bonne position car il sera le plus adapté à cette nouvelle manière de travailler.

De plus, pour la jeune génération, cela démontre une envie et une détermination. Les slasheurs sont vus comme des personnes ambitieuses, motivées et voulant s’enrichir, financièrement mais pas seulement. Le fait de passer d’une activité à l’autre permet d’enrichir ses compétences dans plusieurs domaines, parfois très différents et d’enrichir sa culture. Ils ont de l’audace car ils sortent de leur zone de confort.

Les professions d’un slasheur peuvent être très différentes. Mais ils arrivent à faire en sorte qu’elles se nourrissent entre elles. Richard raconte : « Grâce à mes compétences en print, j’ai pu développer plusieurs activités très différentes comme vendeur en prêt à porter, enseigniste et graphiste pour des jeux de société. Cumuler ces activités m’apporte beaucoup, aussi bien au niveau personnel que professionnel ».

Faites attention, en anglais les slasheurs se nomment « a slash » car les « slashers » ne sont pas des pluriactifs comme en France. Ce sont des sous-genres de films d’horreur tel que : Scream, Vendredi 13, Destination Finale, Saw…

Choisir une activité au détriment d’une autre est pour vous un renoncement compliqué ? Vous détestez la routine et la monotonie ? Passer toute votre vie à faire le même job vous terrifie ?

 

Vous êtes peut-être un slasheur refoulé. Si vous en ressentez l’envie, lancez-vous !

 

 

Nous vous conseillons 2 livres à ce sujet :

 

Profession slasheur : cumuler les jobs, un métier d’avenir de Marielle Barbe

Agent immobilier le jour, Dj le soir, aussi bien acteur que médecin, alternativement prof de lettres et photographe, ou magicien et bloggeur, le slasheur – ainsi nommé par référence à la barre oblique du «et/ou» appelé slash en anglais – cumule les emplois au gré de ses envies et de ses inspirations. Ces slasheurs cumulent un job passion et un job raison. Zoom sur un phénomène dont on n’a pas fini d’entendre parler. De plus en plus nombreux et visibles (ils seraient 4,5 millions en France), ces personnes aux multiples casquettes, qui savent se réinventer à l’envi(e), sont les mieux adaptées pour répondre à l’accélération et aux enjeux du monde. Conçu comme une véritable boite à outils, ce livre donne des conseils, des pistes pour transformer leur différence en force, en atouts.

 

Et pour les bilingues :

One person/ Multiple Careers de Marci Alboher

Are you a «slash»? With technology giving us the ability to work from anywhere and the nine-to-five grind becoming a thing of the past, more and more people are building careers filled with slashes.

From lawyer/chefs to police officer/personal trainers to mom/CEOs, these creative thinkers have discovered the antidote to boredom, burnout, job insecurity, and many other workplace woes. Filled with the stories of scores of those who have achieved financial and career success with «The Slash Effect,» ONE PERSON/MULTIPLE CAREERS will show you how to:

Balance multiple careers without feeling overworked, and still have time for friends and family Prepare a résumé, bio, or Web site that best presents your unique and varied talents Use your current career to help you cultivate slashes Negotiate a customized work arrangement with employers.